Test Sepang-Mal/J3 : Jorge Lorenzo (M1) fait déjà la différence à Sepang !

La 3e journée des Tests officiels de Sepang a démontré la supériorité du Champion du Monde en titre avec Yamaha, Jorge Lorenzo (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube).

lorenzo3-107

Jorge Lorenzo (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) a démontré dès le premier des trois tests officiels, précédant la première manche de la saisonMotoGP 2016, qu’il était prêt à défendre son titre mondial. Le pilote Yamaha a impressionné dès la première journée, en finissant avec une seconde d’avance sur son coéquipier et rival,Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube). Devancé d’un rien par un audacieux Danilo Petrucci (Octo Pramac Yakhnich) mardi, lors d’une journée marquée par le retrait des gommes tendres suite à l’accident subi par Loris Baz (Avintia Racing), Jorge Lorenzo (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory RacingYamalube) a réaffirmé son autorité mercredi en se réappropriant très vite le sommet du classement.

Après un début de journée peu animé en raison d’une piste mouillée, Jorge Lorenzo(Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) était le seul pilote sous la barre des 2’00 et comptait une bonne demi-seconde d’avance sur Valentino Rossi(Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) mais est reparti en piste en fin de journée pour réaliser un superbe chrono de 1’59.595 puis améliorer peu après en 1’59.580, reléguant Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory RacingYamalube), comme le premier jour, à près d’une seconde de la première place.

Petrucci et Héctor Barberá (Avintia Racing) ont respectivement terminé aux seconde et troisième positions du classement combiné grâce aux chronos qu’ils avaient réalisés le mardi matin, sur gommes tendres, peu avant que Baz ne chute suite à l’explosion de son pneu arrière et que Michelin ne décide de retirer les pneus les plus tendres. L’Italien et l’Espagnol sont au final classés à 0.515 seconde et 0.807 seconde de Jorge Lorenzo (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube), respectivement, alors que ce dernier a fait ses meilleurs tours sur pneu dur.

Ayant évolué dans des conditions similaires à son coéquipier, Valentino Rossi (Yamaha YZR-M1-Movistar Yamaha Factory Racing Yamalube) repart de Malaisie avec un écart beaucoup plus indicatif de son potentiel par rapport à celui du Majorquin et ne sera certainement pas satisfait de commencer l’année avec près d’une seconde (+0,976) de retard sur son grand rival.

Marc Márquez et Cal Crutchlow (LCR) ont bouclé ce premier test aux 5e et 6e places à 1,2 seconde du leader.

Parmi les pilotes à avoir attendu que la piste sèche mercredi en fin d’après-midi, Scott Redding (Estrella Galicia 0,0 Marc VDS) a grandement progressé pour se hisser à la 8eplace et finir devant Andrea Iannone et Casey Stoner. Ce dernier, Champion du Monde en 2007 puis en 2011, avait participé à une journée d’essais privés le samedi puis a ensuite roulé mardi et mercredi afin d’épauler Iannone et Andrea Dovizioso.

11e derrière Bradley Smith (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) sur le classement combiné, Dani Pedrosa a eu deux premières journées compliquées mais était en progrès mercredi et a signé le sixième temps de la journée.

12e et 13e, Maverick Viñales possède un avantage de 0.379 seconde face à Aleix Espargaró, son coéquipier. Andrea Dovizioso et Pol Espargaro (Yamaha YZR-M1-Monter Yamaha Tech3) se sont fait remarquer par un classement pour le moins inhabituel et ont terminé derrière Yonny Hernández (Aspar MotoGP Team), auteur du 14e temps sur l’ensemble des trois journées.

Sorti indemne de sa spectaculaire chute de mardi, Loris Baz (Avintia Racing) était de retour en piste mercredi et repart de Malaisie avec une 19e position, derrière Tito Rabat (Estrella Galicia 0,0) et Stefan Bradl (Team Gresini), qui, à l’instar de son coéquipier Álvaro Bautista, devra attendre le prochain test, programmé du 17 au 19 février à Phillip Island, en Australie, pour étrenner le prototype 2016.

Eugene Laverty (Aspar MotoGP Team) s’était blessé à la main droite en chutant lundi mais a heureusement pu reprendre la piste et était présent mercredi pour la dernière journée.

Les pilotes de la catégorie reine se retrouveront prochainement à Phillip Island, du 17 au 19 février, pour le deuxième des trois Tests officiels de la pré-saison.